EHPAD de L'Argentière

Vienne Estressin (38200)

 

programme

Restructuration et extension de la résidence L'Argentière

description du projet

La résidence de l'Argentière se situe dans une enclave peu visible de l'extérieur, l'environnement est hétérogène : zone pavillonaire, grands immeubles collectifs, zone industrielle et commerciale... Les bâtiments de la résidence datent des années 60.

A l'origine, il s'agissait d'un foyer de logements comportant une centaine de studios.

La phase 1 a consisté à créer un cantou de 10 chambres et une cure adaptée à la dépendance de 45 chambres.

La phase 2 est une restructuration lourde avec création d'une section EHPAD de 60 chambres, en gardant un statut de foyer-logements pour les personnes les plus autonomes.

A l'occasion de ce projet, une refonte complète des lieux de vie a été engagée avec la création d'une vraie salle d'animations, de véritables salons ouverts sur l'extérieur.

Tout caractère hospitalier a été effacé pour apporter aux résidents un environnement familier.

 

maître d'ouvrage

SCI L'Argentière

 

surface

6 775 m2 SHON restructuration et extension

 

montant des travaux

9 100 000 € HT

 

mission

base + EXE + OPC

 

calendrier

Phase 1 : Livraison juillet 2005

Phase 2 : Livraison juillet 2011

 

équipe de maîtrise d'oeuvre

Docks Architecture Lyon (architecte mandataire)

Denizou (économiste)

BE RBS (structure)

Strem (fluides)

AEEI (OPC)

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Docks Architecture